Mademoiselle

Mademoiselle, film sud coréen de Park Chan-Wook.

Synopsis: Hideko est une jeune bourgeoise Japonaise, conteuse de livre érotique, sous la coupe de son oncle tyrannique. La jeune femme mène une vie solitaire et recluse.

Sonkee, est une jeune coréenne, très pauvre, vivant de vol et de fraude. Jusqu’au Jour où son ambitieux cousin la recrute pour être la servante de la jolie Hideko.

Les 2 femmes ont le même désire, vivre un vie meilleure et chacune à leur façon avec l’aide du Cousin, vont élaborer des plans pour y parvenir.

Un jeu de dupe va alors commencer, le tout dans un savant mélange d’amour et d’érotisme.

Ce qu’on en a pensé: déjà, il est important de le voir en VO, car les dialogues sont un mélange de Japonais et de Coréen, cela à son importance dans l’histoire. Le Japonais est utilisé pour marquer la richesse des protagonistes et le coréen étant utilisé de manière familière.

On a aimé les pointes d’humour, peu, ce n’est pas le but de l’œuvre, mais efficace. On aime les scènes de sexe, peu, ce n’est pas un film pornographique, mais par contre les 2 scènes sont efficaces, excitantes, waaaaaaaaaaaaa. Puis on a adoré le jeu de manipulation, très bien élaborer, c’est la force du film.  On se prend d’affection pour les 2 femmes et même les 2 hommes ne sont pas en marge tellement leurs rôles sont complexes.

Ce que l’on n’a pas aimé: trop court ^^, non, 2h25, c’est très bien. Peut-être la fin, un peu trop prévisible. La dernière scène érotique, qui n’est là que pour apporter une scène de cul en plus, bien qu’elle soit très agréable à regarder ^^.

Le film est assez pervers, érotique et sadique, à l’image des estampes érotique Japonaise. Donc, allez-y en publique avertie.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. Bablofil dit :

    Thanks, great article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *